LE GLAUCOME

Le glaucome est connu depuis la plus haute antiquité et se définit comme une neuropathie optique progressive (maladie du nerf optique, nerf qui transporte l’information visuelle collectée par la rétine au cerveau). Celle maladie est potentiellement cécitante (possibilité de devenir aveugle).

C’est une maladie multifactorielle dont le principal facteur de risque est l’augmentation de la pression intra-oculaire. Lent et silencieux jusqu’à un stade avancé, le glaucome est également appelé le : “voleur silencieux de la vision ( Sneak Thief of Sight)”. Il aboutit à la cécité en l’absence de traitement.

UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE

Le glaucome constitue un problème mondial de santé publique, et représente la seconde cause de cécité dans les pays développés (acuité visuelle inférieure à 20% non améliorable par des lunettes ou des lentilles de contact).

Le dépistage à partir de quarante ans est actuellement le seul moyen de lutter efficacement contre le Glaucome et permet une prise en charge précoce.

En 2020 on considère que dans le monde, 80 millions de personnes seront atteintes avec 11,2 millions de cas de cécité. En Suisse, 2,5 % des personnes âgées de plus de 40 ans ont un glaucome.

COMMENT SAVOIR SI L’ON A UN GLAUCOME ?

En consultant un ophtalmologiste qui mesurera votre tension oculaire, examinera votre nerf optique et procèdera à un examen de votre champ visuel.

COMMENT SE TRAITE LE GLAUCOME ?

Le traitement médical ou chirurgical ne guérit pas la maladie mais permet de prévenir ses complications. Tous les traitements ont pour effet de baisser la pression intra- oculaire.

Il existe 3 moyens de traiter le glaucome:

  • en prescrivant dans un premier temps des gouttes ou collyres hypotenseurs instillés une ou deux fois par jour,
  • en utilisant le laser
  • dans un troisième temps, en réalisant une chirurgie si le glaucome continue à évoluer malgré un traitement médical bien conduit.